27
Septembre
2017
|
11:26
Europe/Amsterdam

Konica Minolta anticipe l'introduction du nouveau RGPD

Avant que le nouveau Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD) ne vienne bousculer les habitudes, le groupe Konica Minolta a annoncé la publication de sa nouvelle Politique générale en matière de protection des données personnelles. Elle s'assure ainsi d'être à l'avant-garde des meilleures pratiques entrepreneuriales dans ce domaine. Cette politique par anticipation a été publiée avant l'entrée en vigueur du RGPD prévue le 25 mai 2018. Considéré comme l'un des plus grands bouleversements des 20 dernières années en matière de protection des données, le RGPD va entraîner de grands changements au sein des entreprises, aussi bien pour les sociétés européennes que pour les sociétés hors Europe gérant les données personnelles de citoyens européens. En effet, le RGPD va sensiblement accroître les droits et la protection des individus. Konica Minolta prend les devants avec une politique propre qui va même au-delà de ces exigences futures.

Alors que les entreprises se préparent à l'arrivée du nouveau Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles (RGPD), Konica Minolta se réjouit de cette nouveauté et continue de jouer son rôle de pionnière en publiant au niveau mondial une politique propre qui va au-delà de ce nouveau règlement, aussi bien en termes de critères que de portée géographique. Xavier Biermez, Managing Director de Konica Minolta Business Solutions Belgium & The Netherlands, explique ce pas en avant : « Chez Konica Minolta, nous sommes conscients de la confiance que nos clients, partenaires commerciaux, dirigeants et collaborateurs placent en nous. Il s’agit d’une valeur que nous chérissons. Nous nous efforçons de mériter cette confiance par la fourniture des meilleurs produits et services qui soient, mais également en suivant les normes les plus exigeantes en matière de conformité, de sécurité et de responsabilité sociale. »

Cette nouvelle politique du groupe Konica Minolta, qui prend immédiatement effet, est essentielle pour assurer une protection optimale des données. Introduite dans les pays européens, comme l'exige le RGPD, mais aussi dans tous les pays où Konica Minolta opère, le groupe s'assure ainsi que tous ses clients, quel que soit leur pays, bénéficient du même niveau de protection. Pour veiller à sa mise en œuvre et à son suivi continu au niveau national, le groupe Konica Minolta a nommé un coordinateur en chef de la protection des données dans chaque pays européen. Ces coordinateurs rendront directement compte au directeur général de chaque branche nationale de Konica Minolta, ainsi qu'au Docteur Frederike Rehker, en charge de coordonner tous les efforts. Elle occupe désormais le poste de Déléguée à la protection des données pour Konica Minolta Business Solutions Europe GmbH et Konica Minolta Business Solutions Deutschland GmbH en Allemagne. Son rôle est fondamental pour la réussite de l'entreprise qui développe ses activités dans nombre de pays. Par souci de transparence envers ses clients et partenaires, Konica Minolta a publié les détails de cette politique sur les sites Web de chaque pays.

Une protection intrinsèque et par défaut

Le groupe Konica Minolta va mettre en place toutes les mesures techniques et structurelles nécessaires pour veiller à ce que, par défaut, seules les données personnelles nécessaires à un objectif concret soient recueillies. Les données personnelles seront collectées et traitées conformément à la réglementation et de manière suffisamment transparente pour que l'individu puisse exercer librement ses droits vis-à-vis de ses données. Nous nous efforcerons de tenir ces données à jour et aucune donnée personnelle ne sera conservée plus longtemps que nécessaire. Ce principe de protection intrinsèque et par défaut des données sera appliqué au développement de nouveaux produits.

Le défi de la protection des données à l'échelle mondiale

Konica Minolta, en jouant ce rôle de pionnière, se charge également d'une grande responsabilité. Nous devons non seulement protéger nos clients mais également faire prendre conscience aux entreprises des changements profonds que ce règlement va apporter. Selon une enquête d'IDC[1], environ 80 % des décideurs informatiques ne sont pas conscients de l'impact du RGPD sur l'activité de leur entreprise ou n'ont même pas connaissance de ce règlement. Parmi celles qui connaissent le RGPD, 20 % affirment y être déjà conformes, 59 % travaillent à l'être et 21 % avouent ne pas du tout être préparées.

Au vu des menaces qui se durcissent et s'intensifient, protéger les données est plus que jamais une nécessité : aujourd'hui, 73 % des entreprises, marques et organismes internationaux ont déjà été victimes d'attaques par déni de service (DDoS), un moyen couramment utilisé pour ensuite procéder au vol de données. Chaque jour, plus de 3 700 attaques de ce type sont lancées.[2]

[1] Enquête IDC 2017 : « 1 in 4 Companies Have No Clue GDPR is Coming Their Way »

[2] LANLine, 30 août 2017 (source allemande) : http://www.lanline.de/datensicherheit-im-byod-zeitalter/

Image: 
(Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'image et choisissez "Save image as...".)
Copyright: Shutterstock, ID: 715445689