13
Octobre
2020
|
15:17
Europe/Amsterdam

Quel est l'impact du travail à domicile sur la productivité ?

Article d'opinion de Xavier Biermez, Managing Director Konica Minolta Business Solutions Belgium & The Netherlands

Résumé

Nous vivons une époque inédite. En mars, le monde s'est littéralement arrêté et nous avons tous été obligés de commencer à travailler à la maison. La plus grande expérience de travail à domicile jamais réalisée ! Des transformations qui prennent normalement des décennies ont eu lieu en un rien de temps. Le virus tient toujours le monde sous son emprise et les chiffres augmentent à nouveau tant aux Pays-Bas qu'en Belgique. Quel est l'impact de la pandémie sur la productivité et comment les différentes générations y font-elles face ?

J'ai remarqué une enquête sur le lieu de travail réalisée par Engine Insights/Smartsheet pendant le premier lockdown, qui montre que 89 % de la génération Z (Personnes nées entre 1997 et 2012) et 91 % des Millennials (Personnes nées entre 1981 et 1996) déclarent avoir des difficultés à travailler à domicile. Une grande partie de cette génération rapporte également qu'elle se sent moins liée à son équipe et qu'elle est moins bien informée de ce qui se passe au sein de son entreprise.

L'étude montre également que la communication est un défi pour les jeunes employés. Même avec l'explosion de la vidéoconférence, près de la moitié des membres de la génération Z (48 %) et des Millennials (46 %) affirment que la communication avec leurs collègues est devenue difficile, seuls 35 % des membres de la génération X (née entre 1956 et 1970) et 36 % des Babyboomers (née entre 1941 et 1955) ayant le même sentiment.

La génération Z est la première génération qui a grandi pleinement dans le monde numérique et elle s'y connaît en internet comme personne. Néanmoins, elle préfère les rencontres en face à face par rapport aux alternatives numériques. La vidéoconférence entraverait plutôt qu'elle n'aiderait sa productivité, avec un pourcentage frappant de 61% de Gen-Z et de 57% de Millennials déclarant que le temps qu'ils consacrent aux conversations vidéo quotidiennes entrave leur travail. Les travailleurs plus âgés, en revanche, sont moins touchés, puisque seulement 35 % des membres de la génération X et 26 % des baby-boomers déclarent la même chose.

La communication est la clé
Quelle est la meilleure façon pour une entreprise d'éviter cela ? Par exemple, en programmant un appel vidéo fixe avec l'équipe. Cela permet de s'assurer que les employés se sentent impliqués dans l'entreprise et entre eux. Après tout, en travaillant à la maison, on manque les contacts sociaux avec les collègues, mais la socialisation reste importante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au bureau, ils font aussi régulièrement une courte pause, mais lorsqu'ils travaillent à domicile, ils continuent souvent à travailler en bloc. Or, il est important de faire la même chose à la maison, idéalement toutes les 90 minutes. Cela augmente non seulement la concentration, mais aussi la productivité et la créativité.

En période de transformation, la communication interne est le ciment qui maintient l'entreprise en place. Fournir un intranet de qualité et à jour. Elle permet non seulement de s'assurer que les gens savent ce qui se passe dans l'entreprise, mais aussi de créer un lien entre les employés. En outre, de bons outils de collaboration sont indispensables. Les intranets sociaux, tels que Yammer, vont plus loin en augmentant la collaboration entre les équipes, les départements et les sites. Après tout, tous les employés peuvent poster des messages, répondre à d'autres collègues et créer des groupes sur un certain sujet.

Le travail à domicile est-il la norme ?
Entre-temps, de nombreux employés retournent au bureau quelques jours par semaine et le travail "hybride" est la nouvelle norme (en partie à la maison et au bureau), où le travail à domicile a le dessus. Nous aussi, nous avons fait de gros efforts pour rendre nos bureaux de Diegem et de Hoofddorp Corona-proof. J'entends dans les couloirs que les collègues aiment se revoir et que le changement d'environnement les rend heureux. Lorsque l'on travaille à domicile pendant de longues périodes, les frontières entre le travail et la vie privée s'estompent. Travailler plus longtemps et davantage peut initialement augmenter la productivité, mais à plus long terme, cela entraînera plus de stress et même la perte de personnel. Il est donc important d'accorder une attention suffisante au bureau et à son ameublement. Pensez par exemple à l'éclairage. De nombreux bureaux utilisent des "lumières intelligentes" qui s'éteignent lorsqu'il n'y a plus de mouvement. Il n'est pas agréable d'être la dernière personne à rester au bureau et que les lumières s'éteignent partout. La demande d'immeubles de bureaux intelligents, équipés des dernières technologies numériques, va sans aucun doute augmenter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malheureusement, la situation en Belgique et aux Pays-Bas se détériore à nouveau. Aux Pays-Bas, tout le monde doit travailler de chez soi pendant les trois prochaines semaines afin d'éviter la propagation du virus. Une chose est sûre, après la pandémie, rien ne sera plus comme avant. La tendance à travailler à distance s'est accélérée. Selon Jo Caudron, entrepreneur numérique, nous continuerons à moins aller au bureau après la corona. Il fait valoir que plus la situation durera longtemps, plus les employeurs et les employés se rendront compte que nous ne pouvons pas simplement inverser la tendance. Lorsque nous nous réunirons au bureau, les contacts sociaux auront la priorité sur la productivité. Mais travailler à la maison, comme nous le faisons actuellement, n'est pas non plus une option, car nous manquerions alors trop de contacts sociaux. Je suis tout à fait d'accord, se réunir est un must. Le lien social est et reste très important. De plus, le fait de se réunir fait aussi des merveilles pour la créativité. L'innovation se produit lorsque les gens se réunissent, font du brainstorming et se lancent des défis les uns aux autres. Il sera important de trouver un bon équilibre !